L’ÉCOLE SUPÉRIEURE DU CINÉMA & DE LA TÉLÉVISION DE MONTPELLIER

IMAGE ET SON

FORMATION PROFESSIONNELLE

PRENEUR DE SON AU CINÉMA

Session : du 02 au 27 septembre 2019
Durée totale : 140 heures sur 4 semaines

La formation a pour objectif de s’approprier ou se réapproprier les bases et les fondamentaux du métier de technicien preneur de son et de l’ingénieur du son.

Horaires :
9h-13h puis 14h-17h
Durée hebdomadaire :
35 heures
Effectif maximum : 6
Lieu de formation :
Travelling, 103 rue Henri Fabre 34130 Mauguio
Clôture des inscriptions :
26 août 2019
Tarif : 3200 euros

Programme indicatif

Semaine 1 : Les bases théoriques de la prise de son

  • La perception auditive, les décibels : acoustiques, électriques et relatifs
  • La bande passante : fréquences, hauteurs, octaves, tons
  • La dynamique : de l’oreille humaine, des équipements, des canaux de diffusion.
  • Les indicateurs de niveaux.
  • Présentation du matériel de prise de son
  • Les microphones : les types de technologies, les directivités
  • Les mixettes : Lire un synoptique et faire la correspondance avec les commandes présentes sur l’équipement
  • La liaison sans fil : étalonnage et raccordement des équipements entre eux, utilisation avec un microphone cravate
  • La perche : son fonctionnement, son utilisation
  • Le casque d’écoute
  • Les câbles : les normes, la mise en œuvre, la fabrication Les accessoires : genouillères, pinces, mousses, piles…
  • Configuration de la mixette
  • Configuration des enregistreurs portables Réglage des commutateurs d’entrée
  • Etalonnage des niveaux entre mixette et enregistreur
  • Configuration de la liaison hautes fréquences
  • Réglage du gain
  • Choix du type d’alimentation
  • Utilisation des filtres

Semaine 2 : Les bases techniques de la prise de son

  • Présentation du matériel de prise de son
  • Caractéristiques et propagation de l’onde acoustique : les sources sonores, les différents types de capteurs : électrostatiques, dynamiques, omni directionnels, hyper directionnels, …
  • Description et propriétés des micros de reportage : canons, cravates… Description et préparation d’une mixette : liaison caméra (connectique, liaison HF) et réglage des niveaux d’enregistrement
  • La prise de son mono ou stéréophonique : présentation d’un couple MS Fabrication d’un câble XLR mâle – femelle 3 points
  • La grammaire audiovisuelle
  • La cadre comme mise en scène : valeurs de plan, axe de prise de vues, …
  • Le placement de la perche selon le cadre et le mouvement
  • Le champ, le contre-champ, l’axe du regard, la règle des 180 degrés, … Le raccord lumière
  • Le placement de la perche selon la lumière
  • Typologie et sémantique du son, plan sonore…
  • La prise de son en plan fixe et en mouvement
  • Le rapport son

Semaine 3 : Cas pratiques


  • Cas 1 : enregistrement de la voix d’un comédien : enregistrement du texte préparé
  • Cas 2 : mise au point des plans de tournage de comédiens en dialogue, en fonction du découpage technique
  • Utilisation du rapport son
  • Dérushage son
  • Écoutes critiques

Semaine 4 : Le son et l’image à l’épreuve de la fiction

  • Choix et vérification du matériel son de tournage
  • 1 jour de repérage d’un court-métrage de fiction basée sur un scénario spécialement conçu pour la simulation, en collaboration avec l’équipe Directeur de la Photographie
  • 2 jours de tournage court métrage de type fiction
  • Dérushage son
  • Ecoutes critiques en salle de mixage


Objectifs :

Pré-requis

  • Profil professionnel des stagiaires
    Posséder une bonne connaissance de la culture audiovisuelle. Première expérience du reportage et/ou du documentaire indispensable

Public

  • Demandeurs d’emploi, salarié en reconversion, salarié ou intermittent du spectacle souhaitant maîtriser les outils et les techniques de prise de son.
  • Niveau Bac +2 ou équivalent disposant d’une expérience professionnelle significative dans un domaine en lien avec la comptabilité et/ou la réalisation ou les métiers de l’audiovisuel

Matériel mis à disposition

  • 1 plateau de tournage entièrement équipé
  • Matériels techniques : caméra, son, lumière, machinerie
  • 1 salle avec vidéoprojecteur
  • 1 salle de mixage
  • 1 mini bus

Financement

  • Demandeurs d’emploi
  • Bénéficiaires du RSA
  • Intermittents du spectacle, artistes-auteurs, journalistes rémunérés à la pige : sur étude de dossier par l’AFDAS
  • Salariés d’entreprise : possibilité de prise en charge dans le cadre de la formation professionnelle continue
  • Autres statuts : nous consulter

Modalités de recrutement

  • Entretien préalable avec le responsable de la formation
  • Vérification des pré requis : entretien, grille d’analyse des pré requis
  • Analyse du parcours : CV et expérience
  • Entretien de restitution : bilan et validation

Validation