L’ÉCOLE SUPÉRIEURE DU CINÉMA & DE LA TÉLÉVISION DE MONTPELLIER

PRODUCTION

FORMATION PROFESSIONNELLE

ADMINISTRATEUR DE PRODUCTION

Session : du 04 au 29 novembre 2019
Durée totale : 140 heures sur 4 semaines

Ce stage de formation au métier d’administrateur de production d’une durée de 4 semaines est une initiation aux rôles et les responsabilités d’un administrateur de production. Il vise à comprendre et maîtriser les documents des organismes sociaux et fiscaux ainsi que la législation sociale, etc. La formation permet de donner tous les outils nécessaires à la gestion financière d’un projet, de la comptabilité film à la comptabilité générale de la structure. La gestion des salaires des artistes et des techniciens sera analysée dans ses moindres détails.

Horaires :
9h-13h puis 14h-17h
Durée hebdomadaire :
35 heures
Effectif maximum : 8
Lieu de formation :
Travelling, 103 rue Henri Fabre 34130 Mauguio
Clôture des inscriptions :
28 octobre 2019
Tarif : 2800 euros

Programme indicatif

Semaine 1 : Les bases en comptabilité

  • L’administrateur de production : son statut, son rôle, ses responsabilités
  • L’entreprise de production : généralités, statut juridique, obligations, codes
  • Le code APE, la convention collective du cinéma
  • Lecture du scénario, les enjeux financiers et comptables du film
  • Relation avec le directeur de production, le producteur et les partenaires financiers
  • Interprétation du devis CNC en vue d’une traduction comptable
  • Présentation et étude du devis professionnel
  • Organisation comptable et mise en place de l’unité comptable de production,
  • Présentation du plan comptable général, principe du débit/crédit
  • La chaîne comptable : journaux, comptes en T, grand livre, balances
  • Les différentes pièces comptables : factures, honoraires, notes de frais, avoirs,
  • pièces bancaires…
  • Présentation du plan comptable cinéma/audiovisuel, caractéristiques,
  • nécessité de son adaptation aux besoins des entreprises du secteur de la production
  • Tenue et vérifications courantes de la comptabilité
  • Lettrages des comptes, rapprochements bancaires

 

Semaine 2 : Les bases du devis et de l’échéancier

  • Enregistrement et vérification du devis estimatif, établissement de l’échéancier et du plan de trésorerie
  • Traitement des informations (informations avec le secrétariat de production, régie, décoration…)
  • Plan de travail, feuilles de service et rapports de production : leur utilisation
  • Les différentes pièces justificatives : contrôle, validation, les régies d’avance
  • Relations avec les fournisseurs
  • Comptabilisation et archivage
  • La trésorerie, les comptes bancaires : suivi, analyse de l’équilibre, frais financiers, cautions, mise à disposition
  • Rendus de compte : obligations, précautions
  • Rattachement de la compatibilité d’un film à celle d’une société.
  • Moyens et outils informatiques étudiés en comptabilité, devis et échéancier
  • Test d’évaluation pour valider les acquis

 

Semaine 3 : Traitement des salaires

  • Rémunération des salariés intermittents et établissement de leur fiche de paie
  • Organismes sociaux : Urssaf, Audiens, déclarations et versements des cotisations rémunérations des artistes interprètes
  • Sécurité sociale des artistes auteurs, les réductions de cotisations
  • Traitement spécifique aux activités du cinéma et de l’audiovisuel : congés spectacles, chômage, retraite, accident du travail.
  • Taxes sur les salaires : apprentissage, effort de construction, formation
  • professionnelle
  • L’emploi des mineurs de moins de 16 ans, l’emploi des salariés étrangers en
  • France, le détachement des salariés à l’étranger
  • Retenue à la source pour les étrangers : calcul
  • Les journaux de paie et les écritures comptables
  • Les états de charges

Semaine 4 : Fiscalité et législation

Législation sociale et droit du travail

  • Le régime de protection sociale et obligations de l’employeur
  • Le respect des règles d’hygiène et de sécurité, ouverture de chantier, la médecine du travail
  • Le registre du personnel
  • Les conventions collectives, les barèmes de salaire
  • Le statut d’intermittent : spécificité, incidence
  • Les cartes professionnelles
  • Les différents syndicats d’employeurs et de salariés
  • Les différentes sources de financement
  • Les fonctions relevant du régime cadre/non cadre/artiste
  • Engagement des salariés, formalités (fiche de renseignements, DUE, immatriculation, visite médicale…)
  • Les différents contrats de travail : réalisateurs, techniciens, artistes
  • interprètes, silhouettes, acteurs de complément, les agents de comédiens,
  • Auteurs : statut, rédaction et comptabilisation d’une note de droits d’auteur,
  • cotisations et versement à l’AGESSA.
  • Relevé des cachets à l’ADAMI

Le coût du film

  • Élaboration de la situation : méthodologie, fréquence
  • Consolidation de plusieurs compatibilités auxiliaires de production

La direction de production

  • CNC : mission et réglementation
  • Les différentes sources de financement
  • La fonction du directeur de production, son rôle, ses relations avec le producteur et l’équipe technique du film
  • Organisation générale d’une production
  • Les différentes étapes de production d’une œuvre
  • Développement et évaluation du scénario
  • Le plan de travail et le planning de production
  • Choix des moyens en personnel et en matériel, durée de la réalisation
  • Les différents contrats de production : cession de droits, co-production, diffuseurs, partenariat, aides sélectives, soficas
  • Les autres contrats : assurances, musique, décors…

Objectifs

  • Gérer l’arrivée des pièces comptables, organiser, contrôler et comptabiliser ces pièces
  • Maîtriser parfaitement les spécificités salariales de la production de film et assurer les paies
  • Fournir en permanence un état de la situation du film, suivre les échéanciers et les demandes spécifiques
  • Préparer la situation comptable du film, préparer les déclarations de fin d’année et les états récapitulatifs annuels
  • Communiquer les documents au comptable de la société de production de façon à ce que ce dernier puisse les réinsère dans la comptabilité de la production.

Pré-requis

  • Ce stage implique une connaissance préalable des fonctionnalités de base en bureautique,  comptabilité, gestion et / ou juridique.

Public

  • Demandeurs d’emploi, salarié en reconversion, salarié ou intermittent du spectacle désirant accéder à l’administration de production ou en comprendre les mécanismes pour mieux exercer leur activité.
  • Niveau Bac +2 ou équivalent disposant d’une expérience professionnelle significative dans un domaine en lien avec la gestion et la comptabilité.

Matériel mis à disposition

  • 1 salle de cours avec vidéoprojecteur et connexion internet

Financement

  • Demandeurs d’emploi
  • Bénéficiaires du RSA
  • Intermittents du spectacle, artistes-auteurs, journalistes rémunérés à la pige : sur étude de dossier par l’AFDAS
  • Salariés d’entreprise : possibilité de prise en charge dans le cadre de la formation professionnelle continue
  • Autres statuts : nous consulter

Modalités de recrutement

  • Entretien préalable avec le responsable de la formation
  • Vérification des pré requis : entretien, grille d’analyse des pré requis
  • Analyse du parcours : CV et expérience
  • Entretien de restitution : bilan et validation

Validation

Evaluation formative : Tout au long du module, les stagiaires s’entraineront sur des exemples, cas concrets…

Evaluation sommative : En binôme, les stagiaires présenteront un exposé synthétique sur l’une des 4 thématiques composant le module