L’ÉCOLE SUPÉRIEURE DU CINÉMA & DE LA TÉLÉVISION DE MONTPELLIER
bts-audiovisuel-metiers-de-du-son-pvta51phyf3wlhtb0cilv1f5wu3yozpqr63583ziwg
FORMATION PROFESSIONNELLE

OPÉRATEUR SON AU CINÉMA

OPÉRATEUR SON AU CINÉMA

Session : du 26 Août au 11 octobre 2024
Durée totale : 175 heures, 25 jours, 5 semaines
Stage en entreprise : 70 heures
Ville : Montpellier

Cette formation a pour objectif de préparer chaque participant à assumer et à gérer la fonction de prise de son direct selon les contraintes de tournage. Elle met l’accent sur la pratique opérationnelle de différents outils en prise de son en fonction de la prise d’image. Il vise notamment à savoir :

  • Maîtriser et optimiser les contraintes sonores selon les contraintes de l’image.
  • Choisir le dispositif sonore le plus simple et le plus adapté aux conditions de tournage (documentaire ou fonction).

Cette initiation complète, à la fois théorique et pratique, doit ainsi lui permettre :

  • De comprendre en détail le rôle et les responsabilités de tous les membres d’une équipe de tournage, afin de savoir coordonner leur travail et répondre aux attentes spécifiques du réalisateur et du directeur de production.
  • De manière plus générale, d’acquérir confiance en soi, compétence et donc crédibilité pour gérer de manière professionnelle les moyens artistiques, techniques et humains nécessaires à la préparation et à l’organisation du tournage d’un film de fiction.

Horaires :
9h – 12h30 / 13h30 – 17h
Durée hebdomadaire :
35 heures
Effectif maximum :
10
Ville : Montpellier
Lieu de formation :
Travelling, 425 rue Saint Exupéry 34130 Mauguio
Public :
Demandeurs d’emploi ou intermittents du spectacle
Financeur : POEC/ AFDAS
Clôture des inscriptions :
16 août 2024
Tarif : 2625 €

1 – Objectifs :

Cette formation a pour objectif de préparer chaque participant à assumer et à gérer la fonction de prise de son direct selon les contraintes de tournage. Elle met l’accent sur la pratique opérationnelle de différents outils en prise de son en fonction de la prise d’image. Il vise notamment à savoir :

  • Maîtriser et optimiser les contraintes sonores selon les contraintes de l’image.
  • Choisir le dispositif sonore le plus simple et le plus adapté aux conditions de tournage (documentaire ou fonction).


Cette initiation complète, à la fois théorique et pratique, doit ainsi lui permettre :

  • De comprendre en détail le rôle et les responsabilités de tous les membres d’une équipe de tournage, afin de savoir coordonner leur travail et répondre aux attentes spécifiques du réalisateur et du directeur de production.
  • De manière plus générale, d’acquérir confiance en soi, compétence et donc crédibilité pour gérer de manière professionnelle les moyens artistiques, techniques et humains nécessaires à la préparation et à l’organisation du tournage d’un film de fiction.

2 –Contenu :

A l’issue de ce programme, les stagiaires auront acquis l’ensemble des connaissances utiles pour assurer le rôle de chef opérateur son auprès d’un réalisateur, d’un organisme de production.

Le programme de cette formation est consacré à l’apprentissage de tous les outils nécessaires à l’enregistrement sonore d’un film documentaire ou d’un film de fiction.

Méthode pédagogique

Quelques bases théoriques indispensables sont d’abord rappelées aux participants, telles que les notions de bande passante, de dynamique du signal, de directivité des microphones, de mixettes… Sont aussi abordées les caractéristiques principales des outils de captation sonore en fonction des prises d’image et la manière de les configurer en fonction des situations de tournage.

Le stage s’articule ensuite autour d’exercices pratiques afin de permettre l’acquisition de techniques et de gestes appropriés à la mise en oeuvre rapide d’une prise de son de qualité quelle que soit la situation de tournage.

3 – Résultat attendu

A l’issue de la formation les stagiaires recevront une attestation de formation. Cette attestation sera remise après que le jury final se soit réuni pour étudier les résultats des évaluations sommatives propres à chaque module + l’entretien professionnel avec chaque candidat.

 

 

4 – Recrutement

Profil professionnel des stagiaires

Public visé :

Profil professionnel des stagiaires

Techniciens du son, opérateurs de prise de son, tout professionnel de l’audiovisuel souhaitant maîtriser les outils et les techniques de prise de son en équipe réduite.

Pré-requis, et expérience professionnelle

Posséder une bonne connaissance de l’environnement et de la culture audiovisuelle.

Première expérience du reportage et/ou du documentaire indispensable

Pré-requis, et condition d’accès

Niveau Bac+2 minimum disposant d’une expérience professionnelle significative dans un domaine en lien avec la réalisation ou les métiers de l’audiovisuel.

Modalités de recrutement :

Le dispositif mis en place permet de vérifier l’adéquation entre les objectifs de la formation ET le projet professionnel du candidat.

Il permet également de personnaliser les parcours de formation en fonction du profil et des compétences de chacun.

Cette approche passe par différentes phases (évaluation diagnostic) :

– Entretien préalable avec le responsable de la formation : présentation formation et organisme, repérage des compétences, des besoins…

– Vérification des prérequis = entretien, grille d’analyse des prérequis …

– Analyse du parcours : CV, expérience, synthèse entretien…

– Entretien de restitution : bilan et validation avec le candidat = préconisations = 2 possibilités =

Formation visée en adéquation avec le candidat (son profil, son projet) et/ou les besoins de l’entreprise.

Formation visée inadaptée : orientation vers une autre formation + nouvelles propositions.

Nous pouvons également mettre en oeuvre des phases de concertation et d’échanges avec le financeur et ainsi procéder à une analyse croisée des candidatures.

Adaptation à tous types de handicap.
L’adaptation de la formation est possible, nous contacter. Les salles au rez-de-chaussée sont accessibles.

II – Descriptif de chaque module

MODULE 1 : L’analyse de la prise de son au cinéma

35h

  • L’histoire du son au cinéma
  • Les évolutions techniques du son à l’image
  • L’écoute du son cinématographique : théorie et pratique
  • La voix
  • Le bruit
  • Analyse sonore à partir d’extraits de films
  • Prise de son réel vs post-production sonore


MODULE 2 : Les bases techniques de la prise de son

35h

Objectif : Maîtriser les bases techniques de prise de son direct

Contenu :

Paramétrage du signal audiofréquence

  • La perception auditive. Les décibels : acoustiques, électriques et relatifs. Les normes et les usages
  • La bande passante : fréquences, hauteurs, octaves, tons
  • La dynamique : de l’oreille humaine, des équipements, des canaux de diffusion. Les indicateurs de niveaux. La quantification

Présentation du matériel de prise de son

  • Les microphones : les types de technologies, les directivités
  • Le couple MS : théorie du matriçage, les recommandations d’utilisation
  • Les mixettes : Lire un synoptique et faire la correspondance avec les commandes présentes sur l’équipement
  • Les caméras : lire un synoptique de cheminement du signal audio fréquence et faire la correspondance avec les commandes présentes sur l’équipement, réglage des menus dédiés au son
  • La liaison sans fil : étalonnage et raccordement des équipements entre eux, utilisation avec un microphone cravate
  • La perche : son fonctionnement, son utilisation
  • Le casque d’écoute : son usage, le bon niveau d’écoute
  • Les bonnettes anti-vent : leurs principes, leurs utilisations
  • Les câbles : les normes, la mise en œuvre, la fabrication
  • Les accessoires : genouillères, pinces, mousses, piles…
  • Stockage et entretien

Configuration de la mixette

  • Réglages des paramétres des menus
  • Réglage du gain
  • Choix du type d’alimentation
  • Utilisation des filtres
  • Visualisation au V.U. mètre
  • Pratique en modulation
  • Réglage des niveaux de sorties
  • Câblage des microphones et des accessoires
  • Mise en oeuvre des batteries ou des piles
  • Particularité du tournage multi-micro, problèmes de phase

Configuration des enregistreurs portables

  • Réglage des commutateurs d’entrée
  • Choix des pistes
  • Réglages des paramétres du menu
  • Etalonnage des niveaux entre mixette et enregistreur


Configuration de la liaison hautes fréquences

  • Réglage du gain
  • Choix du type d’alimentation
  • Utilisation des filtres
  • Visualisation de la peak led
  • Manipulation en modulation
  • Adaptation des niveaux de sorties
  • Mise en oeuvre du câblage, des microphones et des accessoires
  • Contrôle des batteries ou des piles
  • Utilisation en liaison mixette-caméra
  • Utilisation avec un micro-perche
  • Utilisation avec un micro cravate et accessoirisation

Validation :

  • Evaluation formative : Elle est organisée tout au long de ce module à partir d’exercices et d’applications concrètes qui permettent de réguler et de valider les différentes étapes du processus d’apprentissage.
  • Evaluation sommative : un cas pratique traitant de séquences sonores d’un film.

MODULE 3 : Le son et l’image à l’épreuve du documentaire

35h

Objectif :

Savoir identifier les rapports entre la prise de son et de l’image dans un film documentaire

Contenu :

Présentation du matériel de prise de son

  • Caractéristiques et propagation de l’onde acoustique : les sources sonores
  • Les différents types de capteurs : électrostatiques, dynamiques, omni directionnels, hyper directionnels, …
  • Description et propriétés des micros de reportage : canons, cravates…
  • Description et préparation d’une mixette : liaison caméra (connectique, liaison HF) et réglage des niveaux d’enregistrement
  • La prise de son mono ou stéréophonique : présentation d’un couple MS
  • Fabrication d’un câble XLR mâle – femelle 3 points

La grammaire audiovisuelle

  • La cadre comme mise en scène : valeurs de plan, axe de prise de vues, …
  • Le placement de la perche selon le cadre et le mouvement
  • Le champ, le contre-champ, l’axe du regard, la règle des 180 degrés, …
  • Le raccord lumière
  • Le placement de la perche selon la lumière
  • Typologie et sémantique du son, plan sonore…

La prise de son en plan fixe et en mouvement

La prise de son :

  • en plan fixe ou en mouvement
  • en panoramique
  • en travelling (mouvement simple)

Le rapport son

Utilisation du rapport son

Visionnages et écoutes critiques

– Evaluation sommative : un cas pratique traitant de la prise de l’image et du son d’une scène documentaire.

MODULE 4 : Le son et l’image à l’épreuve de la fiction

70h

Objectif :

Cette phase apprend aux stagiaires :

  • à exercer leurs yeux et leurs oreilles, anticiper le tournage (l’environnement sonore, les lumières naturelles et artificielles, l’alimentation électrique, les horaires d’ouverture des lieux et contraintes diverses…) en fiction
  • établir la liste technique qui fait état de leurs choix les plus adaptés.

Contenu :

La voix

  • Mise en place de l’enregistrement du comédien qui parle
  • Enregistrement du texte préparé
  • Écoutes critiques de la voix

Le dialogue

Mise au point des plans de tournage de deux comédiens en dialogue, en fonction du découpage technique.

Choix et vérification du matériel complet de tournage

Ecoutes critiques

Dérushage son

Mise en place d’exercices pratiques de prises de vues sonores, réalisés en petits groupes, aux cours desquels seront expérimentés :

  • Différents environnements sonores
  • Différentes configuration caméras / nombre de sources
  • Exercices de modulation
  • Des contraintes imposées
  • Divers contextes de diffusion et workflow post-prod

Pour chaque atelier pratique, les participants seront amenés à :

  • Préparer la configuration et la chaîne d’enregistrement
  • Définir les réglages et les placements
  • Réaliser la prise de son

Après chaque session pratique :

  • une session d’écoute / analyse collective sera réalisée pour déceler les problèmes, et permettre le retour d’expérience.
  • suivie d’une première appréhension de post-prod son

Ces divers tournages s’effectuent en situation de dialogue. L’accent est donc mis aussi bien sur la maîtrise du son en fonction des caméras, du cadre, des mouvements et de la lumière.

Évaluation

Évaluation sommative : – Évaluation sommative : un cas pratique traitant de la prise de l’image et du son d’une scène dialoguée d’une fiction écrite.