L’ÉCOLE SUPÉRIEURE DU CINÉMA & DE LA TÉLÉVISION DE MONTPELLIER

ZOOM SUR...

Arrêt sur image, Graziella ZANONI, Etalonneuse.

Formation: Etalonneur sur Da Vinci résolve du 9 septembre au 4 octobre 2019

MON PARCOURS

Après des études de cinéma à l’université de Montpellier, puis un master documentaire à Paris 7, je me lance comme assistante-monteuse en 2009. Dans les couloirs de post-production, je rencontre Eric Salleron, un étalonneur passionné par son travail. Mon goût pour l’image et ma curiosité pour ce métier m’amènent à devenir son assistante. Durant 3 ans j’apprends l’étalonnage à ses côtés au sein de la société de postproduction parisienne Avidia. Forte de cette expérience et avec le désir de revenir vivre dans le sud de la France, je continue depuis 2013 cette aventure colorée en freelance, entre Paris et Montpellier.

MON MÉTIER

L’étalonnage, c’est un peu le métier inconnu. Et le terme lui-même, étalonnage, ne nous apporte pas un éclairage notable sur cette spécialité. Pourtant lorsque l’on aime l’image, c’est un métier qui est en réalité magique. Car on manipule les couleurs et la lumière d’un film. Avec les outils de retouche numérique, on accompagne l’image tournée, en y appliquant la touche finale. Parmi le choix incroyable de nuances de couleurs et de réglages possibles, il nous reste à trouver l’image juste, l’esthétique qui colle au film.

LA FORMATION

La formation a pour objectif de donner les clés indispensables pour se lancer dans le métier d’étalonneur :

  • Maîtriser les outils techniques.
  • Comprendre le rôle et la place de l’étalonneur au sein de l’équipe du film.
  • Exercer et aiguiser son regard pour appréhender l’image et développer sa sensibilité.


Durant ma semaine d’intervention, je mets l’accent sur la pratique. Les stagiaires s’entraînent tous les jours sur des cas concrets d’étalonnage, en s’adaptant à divers types de projets : de la pub, du documentaire et du court métrage.

Photos (c) Dominique Julian